Cérémonie de remise de l’Ordre National du Mérite à Jean-Claude DELORME

             
Lundi 6 juin 2016, s’est déroulée, dans les salons de l’hôtel consulaire de la Délégation de Saint-Etienne de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, la cérémonie de remise de l’Ordre National du Mérite à mon ami Jean-Claude DELORME.

Jean-Claude DELORME, Co-Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants s’est vu remettre par André MOUNIER, le Président de la Délégation de Saint-Etienne et Vice-Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

La cérémonie a eu lieu en présence de la famille de Jean-Claude DELORME et des proches qui ont jalonné sa carrière.De nombreuses personnalités étaient également présentes :

  • Philippe NEYMARC qui représentait le Préfet de la Loire,
  • Jean-Louis GAGNAIRE, Député de la 2e circonscription de la Loire,
  • Jean-Pierre TAITE, le Maire de Feurs et Conseiller Régional,
  • Georges SOREL, le Vice Président de la Fédération Française des Associations de Commerçants
  • Des élus de la CCI,
  • Des Présidents d’associations de Commerçants,

Pour l’occasion, le Président André MOUNIER à prononcé un très beau discours qui a extrêmement ému Jean-Claude. le Président André MOUNIER est également revenu sur l’engagement de Jean-Claude au service du commerce.

Pour mémoire, Jean-Claude, qui exerce la profession de bijoutier, a occupé de l’Union Commerciale de Feurs toutes les fonctions jusqu’à la Présidence. Il est ensuite devenu Président de la Fédération des commerçants de Loire Sud qui regroupe les associations commerciales du territoire, puis élu de la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de Saint Etienne/Montbrison (membre du Bureau puis depuis 2000 Vice Président). Il est également Membre élu de la Chambre de Commerce et d’Industrie Rhône-Alpes
Au niveau national, Jean-Claude a été Vice-Président de Centre Ville en Mouvement, Président Délégué de la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) pour en prendre en 2015 la Co-Présidence. Jean-Claude est également membre, membre du Conseil du Commerce de  France. Il a également participé aux groupes de Travail Charié et de la Commission d’Orientation du Commerce de Proximité.

C’est donc une distinction amplement méritée qui est venu couronner l’engagement remarquable de Jean-Claude !

Lionel Saugues

Publié le 07 juin 2016 à 21:27:51 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

La chronique de Lionel Saugues



Le 25 février dernier, sur le site de la Commission économique du Québec à Paris, la Confédération des Commerçants de France (CDF) a organisé une réunion de travail qui a réuni plus de 25 représentants (CCI, CGPME, organisation professionnelle, juristes, élus), sur le thème du modèle canadien des Sociétés de Développement Commercial (SDC), en vigueur au Québec depuis 1982.

Pour mémoire, les SDC sont destinées à gérer les centres-villes en danger notamment par rapport à l’implantation en périphérie des grandes chaînes de distribution Nord-Américaines.

Les échanges et la collaboration avec les services du Québec et plus particulièrement l’Institut d’administration publique du Grand Montréal (IAPGM) a apporté des éléments concrets sur le modèle en place au Québec.

A la suite des différentes réunions de travail, Mme BOUDET-CORRIC (Déléguée générale de la CDF), a constitué un groupe de travail composé de juristes (Mme LASSERRE, Professeur agrégée en droit enseignante à l’Université du Maine, Mme JUGAN de la CGPME, Mme MANEROUCK de la CCI France et Mme MORENO, Docteur en droit, de la CCI Paris-Ile-de-France), en vue de définir un modèle juridique qui permettrait de transposer en France le modèle des SDC.

L’Institut d’Administration publique du Grand Montréal a organisé à Montréal, les 21 et 22 mars 2016, un colloque international de la francophonie, autour de deux thématiques : la modernisation du service public et les Sociétés de Développement Commercial (SDC).

Une délégation française d’un peu plus d’une trentaine de personnes, dont Madame PINVILLE, Secrétaire d’Etat en charge du commerce, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire, a pu observer dans le détail le fonctionnement des SDC et échanger avec les acteurs politiques et opérationnels en charge de ces SDC.

Sur cette base la Confédération des Commerçants de France est désormais en mesure de présenter un projet juridique français sur ce sujet.

Dans ce cadre, la Confédération des Commerçants de France organisera une réunion de présentation de ce modèle le 15 avril à laquelle j’ai le plaisir d’être personnellement convié.

A la suite de cette réunion sera présenté au Ministère du Commerce ce projet, avec comme objectif d’engager une phase d’expérimentation avec des villes volontaires. Ceci étant bien entendu possible si un texte de loi est proposé.

Ce sujet est d’importance les centres-villes actuellement en difficulté !

Pour plus d’informations : http://www.commercants-de-france.org/

Lionel Saugues

Publié le 31 mars 2016 à 13:34:30 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

3e édition des Assises de la Consommation


Mercredi 20 avril 2016 se dérouleront, de 8 heures 30 à 13 heures, à Paris la troisième édition des Assises de la Consommation.

Au programme

  • Introduction de Daniel Cohen, professeur d’économie à l’ENS

Constat 1
Un flou dans la définition de la consommation
Première interrogation : La consommation a-t-elle encore un avenir en l’état ?
De grands bouleversements sont à l’œuvre. Les consommateurs veulent donner du sens à ce qu’ils consomment. La révolution numérique, avec l’arrivée massive des géants du Net et les objets connectés, vient «flouter» les repères de la relation marchande. Et les ressources de la terre sont épuisables…

Intervenants
Jérôme Bédier (Directeur Général Délégué et Secrétaire Général du Groupe Carrefour)
Nathalie Damery (Présidente de l’ObSoCo)
Dominique Bourg (Professeur Université de Lausanne)
Laurent Zeller (Directeur Général de Nielsen)

Constat 2
Une porosité dans les frontières
Deuxième interrogation : Quelle place le commerce aura-t-il dans la ville de demain ?
La géographie du commerce, dans les pays industrialisés, épousait la géographie des modes de vie. Le «no parking, no business» avait consacré les installations commerciales péri-urbaines. Pourtant la ville aujourd’hui se redéfinit. Quelle influence auront les villes-mondes des pays émergents sur nos modèles urbains ? Comment concevoir aujourd’hui les lieux du commerce de demain ?

Intervenants
Jacques Creyssel, (Délégué Général de la FCD)
Olivier Mongin (Essayiste)
Christophe Dalstein (Directeur Général d’Europacity)

Constat 3
Des flux d’un nouveau genre
Troisième interrogation : Virtuel, réel, où en est-on et que fait-on ?
Phygital, omnicanal, multi-canal, ubiquité … quels que soient les mots employés, ils témoignent d’un nouveau rapport au monde en train de se créer, d’une porosité des frontières, dans lequel le réel et le virtuel vont s’entremêler. Les incidences sur le commerce sont nombreuses, de nouvelles façons de consommer et de vendre apparaissent.

Intervenants 
Olivier Badot (Doyen à la recherche de l’ESCP)
OmbelineChoupin (Entrepreneuse)
Thierry Cotillard (Président d’Intermarché et Netto)
Régis Schultz (Directeur Général de Darty)

Constat 4
Le spectre de la jungle futuriste
Quatrième interrogation : L’économie des plate-formes est-elle créatrice ou destructrice de valeurs ?
L’économie des plate-formes (la fameuse «ubérisation») interroge. Cette économie est-elle destructrice ou créatrice de valeurs ? Qui en tiendra les rênes ? Le numérique est-il un facteur de croissance ? Sous quelles conditions ? Quid de ce travail du consommateur qui fait tant débat aujourd’hui ? Quelle société voulons-nous pour demain ? Quelle contribution au bien commun ?

Intervenants 
Gilles Babinet (Digital champion à la Commission Européenne)
Denis Jacquet (Observatoire de l’Ubérisation)
Christophe Benavent (Professeur de marketing à Paris Ouest)

Inscriptions : http://assisesconso.org/inscription/

Publié le 25 mars 2016 à 09:05:16 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Initiative France et la Fédération des Boutiques à l’Essai s’unissent pour soutenir le commerce de proximité

«Ma Boutique à l’Essai» est un programme qui permet à un porteur de projet de tester pendant quelques mois son idée de commerce en centre-ville grâce à un loyer modéré et à un accompagnement pré et post création.

Initiative France, 1er réseau français de financement et d’accompagnement des créateurs d’entreprises, et la Fédération des Boutiques à l’Essai ont annoncé la signature d’une convention de partenariat national pour permettre de multiplier le nombre de boutiques à l'essai en France.

Par cet accord, les deux réseaux se mobilisent en faveur du développement du tissu économique local à travers le déploiement du dispositif «Ma Boutique à l’Essai» et contribuent ainsi à la redynamisation des territoires par la création d’entreprises.

Ce programme unique en France permet à un porteur de projet de tester pendant quelques mois son idée de commerce en centre-ville grâce à un loyer modéré et à un accompagnement pré et post création.

Pour mémoire, la disparition progressive des commerces de proximité a pénalisé le dynamisme de nombreux centres-villes alors que beaucoup de Français aspirent à un projet de commerce local, mais n'osent pas franchir le pas en raison des risques financiers. 

Le commerce local, longtemps en déclin, entre dans une phase de renouvellement auquel le dispositif "Ma Boutique à l’Essai" contribue.

Publié le 25 février 2016 à 20:22:27 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

Seconde réunion de l'Observatoire du Commerce et de l'Artisanat

 
J’étais jeudi 11 février 2016 à l'Assemblée Nationale pour la seconde réunion de l'Observatoire du Commerce et de l'Artisanat que j'ai l'honneur de présider.

Cette réunion s’est déroulée en présence des principales organismes représentants le commerce français. Ce fut l'occasion d'évoquer les grands sujets qui préoccupent nos commerçants sur le terrain et les élus de la plupart des villes de France.

Nous allons prochainement :

  • Rédiger un livre blanc sur la situation du commerce avec des propositions concrètes,
  • Mettre en place des événements,
  • Organiser des rencontres et des actions de la valorisation des bonnes pratiques,
  • Elaborer un baromètre des centres-villes,

Lionel Saugues

Publié le 11 février 2016 à 20:45:18 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

8ème édition des Etats Généraux du Commerce


Mardi 8 mars 2016, se déroulera (de 9 à 13 heures) la 8ème édition des Etats Généraux du Commerce au Centre de conférences Pierre Mendès-France du Ministère de l’Économie, de l'Industrie et du Numérique (Paris).

Pour l’occasion trois Grands Témoins seront présents :

  • Le Docteur Christophe ANDRÉ, Médecin Psychiatre,
  • Georges DUARTE, Directeur d'UXINSITU,
  • Philippe BLOCH, fondateur de Columbus Café.

Pour mémoire, cette manifestation est organisée par le Conseil du Commerce de France.

Lionel Saugues

Publié le 10 février 2016 à 21:45:33 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

La chronique de Lionel Saugues


A lire dans le Progres du vendredi 5 février 2016, un dossier spécial sur le commerce de Saint-Etienne.

Heureux de constater que l'action ambitieuse initiée par notre Maire, Gaël Perdriau et l'ensemble des délégations de notre ville (propreté, stationnement, grands événements, sécurité, urbanisme...) porte ses fruits et a permis d'initier une dynamique commerciale inedite a Saint-Etienne.

Contrairement à l'inaction des équipes municipales précédentes depuis de nombreuses années, la délégation "Commerce, Artisanat et Vie Economique" que j'ai la chance et l'honneur de piloter avec mes collegues et amis Caroline Montagnier et Eric Bargain est également mobilisée sur tous les fronts : presence terrain, soutien aux unions commerciales et a Sainte Shopping, relance du concours commerce design, dynamisation du marche de noel, demarche pro-active en direction des grandes enseignes en lien avec les professionnels de l'immobilier, developpement des marches forains et des terrasses, intervention pour le commerce de nos quartiers, accueil des porteurs de projets, aide aux commercants indépendants...

Ces résultats sont pourtant fragiles et nécessitent une volonté politique majeure, une mobilisation de tous les instants et des moyens humains et financiers à la hauteur des enjeux.

Tous les spécialistes s'accordent sur le fait que la situation du commerce en France et en Europe est extrêmement préoccupante (voir l'article du Monde du 12 janvier dernier : "les centres-villes se vident de leurs commerces").

C'est la raison de mon engagement aux côtés des chefs d'entreprise, des commercants et des artisans depuis plus de 15 ans sur le plan local, régional et plus récemment national dans le cadre de mes fonctions de Président de l'Observatoire du Commerce et de l'Artisanat et de membre du Bureau de Centre-Ville en Mouvement.

C'est aussi la raison de mon engagement politique sans faille aux côtés de notre dynamique Maire, Gael Perdriau, ainsi que d'Alain Juppé et de ses équipes dans le cadre des Primaires de la droite et du centre de novembre prochain.

http://lemonde-emploi.blog.lemonde.fr/…/les-centres-villes…/

Lionel Saugues

Publié le 05 février 2016 à 20:15:00 dans Mes chroniques sur le commerce | Commentaires (0) |

1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| >>

Tous les derniers titres